Etre ghost designer

Etre ghost designer

Dans le blog de Lastelier, nous ferons régulièrement des interviews de personnes travaillant dans le monde du luxe. Ce mois-ci nous recevons une styliste qui est ghost designer. Cet article assez synthétique va vous aider à comprendre pourquoi nous ne citons pas la marque pour laquelle elle travaille (mais nous vous donnons quelques indices).

 

Ghost designer, ça veut dire quoi?

Dans le monde de la mode (cela concerne de nombreux autres secteurs que celui de la mode), toutes les communications liées à une marque sont très contrôlées et ce sont souvent le président et le directeur créatif qui sont autorisés à parler de cette marque à la presse.

 

Les stylistes s’adaptent à l’image d’une marque et se plient à son cahier des charges (univers, style…) et suivent les directives du directeur créatif.

Ces stylistes sont aussi appelés ghost designer (designer fantôme) car ils travaillent dans l’ombre du directeur créatif. Leur nom ne figure pas sur les produits qu’ils dessinent. Celui des directeurs créatifs non plus (pour la plupart) mais c’est leur travail à eux qui est publiquement reconnu.

 

En savoir plus

Il y a eu un excellent article de Christina Binkley paru l’année dernière dans The Wall Street Journal à ce sujet. C’est article est en anglais, je vous invite à le lire ici www.wsj.com

 

Cet article Etre ghost designer est apparu en premier sur blog.lastelier.com.

Continuer les achats
Votre commande

Vous n'avez aucun article dans votre panier